Réléna Darlian visite le village

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réléna Darlian visite le village

Message par Relena Darlian le Lun 16 Sep - 3:41

Je m'attendais à avoir des surprises... mais pas autant.

Tout a commencé au port, à l'arrivée du bateau. Avant, on peut dire que c'était une journée comme des milliers de gens la connaissent. Une sorte de départ en vacances... Des valises préparées la veille, un train tôt le matin que l'on prend encore mal réveillé, un instant de panique en cherchant les billets, des paysages qui défilent, l'arrivée sous un beau soleil, un taxi jusqu'au port puis une foule qui se rassemble... Un instant j'ai été étonnée, les gens étaient vraiment nombreux, était ce vraiment un village qui nous attendait ? Avec tout ce monde, on avait besoin d'une ville. Puis les bateaux sont arrivés, et le début des questions aussi.

Impossible de dire de quel genre de bateau il s'agissait... Je n'en n'avais jamais vu de semblables, et à en juger par leurs réactions, les autres gens non plus. Peut être un petit groupe, non loin de moi, qui avait l'air moins surpris que tous ? C'est en voyant les premiers voyageurs descendre que j'ai compris que tout le monde sur le quai n'allait pas sur l'île : nombreux étaient ceux venu attendre un proche, un ami, qui revenait de l'île. Mais nous étions quand même nombreux à vouloir embarquer.

Je m'approche doucement, mon billet à la main. Une vérification est faite par un homme portant des lunettes, le genre fonctionnaire hyper-zélé... Mes valises disparurent dans les bras musclés d'un marin tandis qu'un autre m'aide à monter. Je n'ai pas le temps de les remercier, ils s'occupent déjà de la personne suivante. J'avance et reste émerveillée de l'aménagement intérieur du bateau. On ne retrouve pas les sièges serrés mis sur des dizaines de lignes, là ce sont plutôt des banquettes placées tout le long du bateau. Les lumières bleues tamisées donne un aspect un peu irréel. Un grand bar, quelques transats se partagent le milieu. On n'est pas serrés les uns contre les autres, je passe un voyage très agréable. Toutes les boissons sont offertes...

L'arrivée se fait tout aussi calmement que le départ, à première vue, le port et l'île semblent vraiment classiques. Les bagages sont pris en charge, on me glisse un clef : mon appartement m'attend. Je m'avance dans la grande rue, guidée par la musique... Sur la grande place au centre du village, un bal est organisé pour nous accueillir. Autour de moi, des hommes et femmes de tous âges regardent tout autour d'eux. Personne ne prend de photo, nous avons été avertis... Aucune photo tant que nous restons sur l'île. J'espère que nous saurons pourquoi. J'ai l'impression que toute la population de l'île s'est réunie à cette fête. Un orchestre sur un podium, des stands de rafraichissements et de petites choses à manger, des danseurs qui nous entrainent au centre de la piste... Je me sens déjà bien. Petit à petit, tous les nouveaux arrivants se retrouvent sur la place.

Le silence se fait alors qu'un homme monte sur le podium, il commence un discours de bienvenue, et se présente comme.. le propriétaire de l'île ? A première vue, il doit avoir la trentaine... Jolie réussite dans ce cas. Ou peut être cette île lui vient de sa famille ? C'est un discours moyen ,j'en ai entendu des plus convaincants, je dresse l'oreille quand il commence à parler des mystères de l'île, que nous ne devrons jamais dévoiler. Une serveuse passe et me met un verre dans les mains. Je ne prête aucune attention particulière à son déguisement de Neko jusqu'à ce qu'elle serve une autre personne en utilisant sa queue. Ce n'est pas un déguisement... mais une vraie neko ! Je regarde autour de moi, et vois un homme qui change d'apparence à chaque fois qu'il sert quelqu'un. Puis je repère une sorte de loup dressé sur ses pattes arrières, vêtu d'un costume et servant des boissons... Une femme passe derrière moi, souhaitant la bienvenue, et je regarde, étonnée, les deux ailes blanches qu'elle a dans le dos. Mon coeur bat très vite, mais étrangement je me sens calme. Logiquement, je devrais être paniquée, comme la majorité des gens ici...

Des nekos, des caméléons, des loups garous, des anges... Voila de gros secrets à garder, je commence à comprendre les conditions spéciales de l'inscription. Un homme... heu... à moitié chien me signale que de petits taxis électriques attendent autour de la place, pour m'emmener à mon logement. Il me désigne le plus proche, disant que le conducteur est un démon... qui me conduira où je le désire, sans rien faire d'autre. Je reprend rapidement un verre, j'ai besoin d'un remontant... et je rejoins ledit taxi. Le démon m'accueille avec un sourire, regarde l'adresse de mon logement et démarre, soulignant que ce taxi ne pourra jamais accélérer pour atteindre "un train d'enfer" . Dommage, selon lui...

Je me retrouve donc à mon logement, ce qui sera le chez moi pour cette année. Je me laisse tomber sur le lit, et éclate de rire, nerveusement. Les cours commencent la semaine prochaine, mais je sens que cette année va être bien plus riche en découvertes que ce dont j'avais imaginé...
avatar
Relena Darlian

Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2013

En savoir plus
Race : Humain
Coté coeur : Coeur solitaire
Sexualité: Hétéro curieuse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum